Comment ne pas ouvrir le blog de Marie-Galante, en ne commençant pas par le commencement. La boisson la plus connue de la Guadeloupe, le ti-punch.

Du sucre, du citron et du rhum, peu d’ingrédients, un mélange facile à réaliser. Et pourtant !

En donner une recette n’est pas si facile pour cette institution des Antilles. D’ailleurs, quand vous viendrez à Marie-Galante, vous verrez qu’on ne vous servira pas un ti-punch. On vous portera tous les éléments pour composer à votre guise ce succulent breuvage.

 

Quelques petits conseils, qui n’engage que son auteur :

Tout d’abord, couper un petit citron vert en deux, puis en quatre. Dans unpetit vert, mettre une ou deux cuillière de sucre de cannes roux de Marie-Galante. Il est possible de mettre une petite goutte d’eau pour faciliter la transformation en sirop. Ensuite, presser un quart de citron, pour en extraire le maximum de jus, et laisser tomber le morceau au fond du verre. L’étape la plus importante de la préparation, un vrai rituel, est le mélange du sucre et du citron. Bien prendre son temps jusqu’à ce que le sucre devienne liquide. Choisissez un rhum à 59° (la particularité de Marie-Galante) d’une des trois distilleries de l’île (Bielle, Père Labat et Bellevue) et ajouter environ 5cl. Mélanger l’ensemble à nouveau et déguster.

Vous trouverez beaucoup de variantes, l’ajout de glaçons, une larme de vieux rhum … Mais maintenant, c’est à vous de jouer et de vous faire votre propre ti-punch.

 

Catégories : Cuisine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *